TAIJI QIGONG ADRV©

Nous avons sélectionné les principales questions posées chaque année avant les inscriptions. Les exercices simples, efficaces et ludiques que nous vous proposons sont agréés par l’université de Qi Gong

Share
taiji qigong

Afin d’éclairer la curiosité naturelle des nouveaux adhérents sur le Taiji Qigong, nous avons sélectionné les principales questions posées chaque année avant les inscriptions. Les exercices simples, efficaces et ludiques que nous vous proposons sont agréés par l’université de Qi Gong de SHANGHAI et l’université de médecine Chinoise (MTC) de Pékin. Millénaires ou contemporains, ces exercices qui font officiellement partie du curriculum des universités de MTC, sont désormais recommandés par l’UNESCO (2020) et par le Département des Programmes de Développement des Nations Unies (1991).
Ils font partie intégrante de notre association, A.D.R.V.©, enregistrée au journal officiel sous le n° W443002393, membre de la FFSPT, agréée ministère jeunesse et sports.
Pratiqué aujourd’hui par des millions de personnes, reconnu par les scientifiques du monde entier, le Taiji Qigong est considéré comme l’une des méthodes les plus efficaces de la médecine douce, à tel point que certaines mutuelles (Allemagne notamment) remboursent les cours de leurs adhérent(e)s. A l’instar du yoga, le Taiji Qigong fait également son entrée dans les hôpitaux et les cliniques.
Les exercices que nous enseignons furent rédigés et construits sous la direction du centre de gestion du Qigong pour la santé relevant de l’administration nationale Chinoise de la culture physique et du sport. La médecine occidentale a reconnu officiellement les bienfaits de cette gymnastique millénaire pour renforcer la constitution corporelle, la préservation de la santé physique et psychologique. De concert, scientifiques, neurologistes et médecins ont adapté les formes originelles à la morphologie et aux besoins des occidentaux.

En France, le ministère de la santé a ouvert une formation universitaire spécialisée en anti-âge (et un nouveau diplôme, reconnu par l’ordre des médecins et l’université a vu le jour. Il se nomme : Médecine morphologique et anti-âge).
Non, la vieillesse n’est pas une FATALITE !
Il est faux de penser que l’on commence à vieillir à partir de la retraite.
A partir de 25 ans commence le processus des 3 formes de vieillissement, la forme naturelle, la forme biologique, et la pire, la forme psychologique. Les 3 âges ou étapes du vieillissement sont 34, 60 et 78 ans. Les professionnels de la santé (médecins, kinésithérapeutes, infirmiers…) encouragent vivement leurs patients à s’inscrire dans notre association en partant du principe qu’il vaut « Mieux vaut prévenir que guérir ». Aujourd’hui, les membres de notre association reconnaissent et approuvent à l’unanimité l’efficacité des exercices sélectionnés.

 

Quelle est la différence entre Tai chi chuan et Taiji Qi gong ou Qi gong ?

Cette question nous est très souvent posée, à juste titre d’ailleurs. Le docteur REQUENA, l’un des pionniers de ces disciplines en France nous rappelle que le Taiji Qi gong ou Qi gong n’est pas un sport, ni vraiment une gymnastique mais plutôt « un art énergétique corporel ». Les mouvements sont lents et synchronisés avec la respiration. « Le Qi gong est un art millénaire de santé, comprenant des rapides ou lents, dans le but de développer l’énergie vitale du corps et de la faire circuler. C’est un art qui développe les facultés physiques, neurologiques et psychiques.
Le Taiji (ou tai chi chuan) est né au XIIIe siècle, soit deux millénaires au moins après le Qi gong. C’est un art qui se pratique lentement à l’entrainement. Il est inspiré du Qi Gong. Le vrai entrainement en Taiji est en fait un Qi gong car pour son efficacité martiale, lorsqu’il est pratiqué à vitesse réelle lors du combat, le sujet doit développer sa vitalité dans le centre du bas ventre et la faire circuler en périphérique mains et pieds pour pouvoir déséquilibrer et projeter son adversaire. Cette pratique, bien que martiale, va bénéficier des effets généraux du Qi Gong. Vitalité, guérison et longévité. » Pour bien assimiler le tai chi chuan, les Maîtres de cet art martial disent qu’il faut 20 à 30 ans de pratique pour bien l’assimiler.

Est-ce intense, physique et difficile, parce que je n’ai plus 20 ans, je n’ai plus la condition !

Absolument pas. Le Taiji Qi gong associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration à travers des formes que tout le monde peut apprendre et reproduire à la maison. Quelque soit votre âge, vous serez en mesure d’améliorer beaucoup de choses par la pratique.

Quels sont les bienfaits du Taiji Qigong?

Le Taiji Qi gong développe nos facultés physiques, neurologiques et psychiques. Lors de la crise sanitaire (covid19), malades et personnels soignants travaillaient les formes de Qigong dans les couloirs des hôpitaux afin de renforcer le système immunitaire. Il est si puissant qu’il permet de récupérer des fonctions qui commencent à faiblir :

Flexibilité et mobilité des articulations et disparition des douleurs articulaires
Un état de bien être, de confiance en soi, une voie d’épanouissement personnel,
Soulage les rhumatismes et le stress
Développement de la relaxation du système nerveux
Récupération d’états cardio-vasculaires
Stimulation de l’immunité
Réduction de l’hypertension artérielle et de la tachycardie.
Augmente l’oxygénation du corps et le rythme du métabolisme.
Améliore la tenue du dos, la tonicité musculaire, la souplesse…
Action équilibrante sur les organes internes du corps (cœur, poumons, foie, rate, reins)
Positiver face aux difficultés de la vie…
Renforcement de la mémoire et de la concentration
Tonification des muscles des jambes, Renforcement de l’équilibre

Et les auto-massages ?

La cohérence cardiaque dite 3.6.5. est aujourd’hui fortement recommandée et encouragée par les médecins. Un livre à ce sujet fut écrit par le Docteur O’HARE de Marseille. La respiration volontaire est la base fondamentale de la gestion des émotions (perturbations sensorielles, motrices et cognitives). Toute situation de stress déclenche une hyper-ventilation spontanée. Le contrôle volontaire de la respiration corrige la capnie (ou PaCO2, pression partielle en dioxyde de carbone – c’est-à-dire gaz carbonique – dans le sang artériel) et prévient l’emballement de la panique. Notre méthode, utilisée avec succès en milieu médical pour le traitement comportemental des phobies et des crises d’angoisse, repose sur 3 techniques.
Le travail diaphragmatique qui rétablit une respiration abdominale profonde et une amplitude de ventilation correcte.
Le travail rythmique qui maintient une fréquence respiratoire basse à l’aide d’une musique spécifique.
L’insertion d’apnées qui permettent de remonter le taux de CO2 dissout dans le sang.

Puis-je pratiquer le Taiji Qi Gong à tout âge ?

Oui, sans aucun problème. Le Taiji Qigong est une méthode rapide, simple, efficace qui s’adapte à la personne et non l’inverse : Néanmoins, il est obligatoire de présenter un certificat médical avant l’inscription.

Les exercices sont-ils comme le yoga, pas toujours accessibles au commun des mortels (souplesse, problèmes articulaires, arthrose…) ?

Non. Rien a voir avec le yoga qui, au demeurant est un art de santé excellent. A noter que les formes que nous enseignons n’ont aucun point commun avec bon nombre d’exercices éreintants que le terme de forme physique évoque souvent en occident. Au contraire, elles sont salutaires, dynamisantes, sans aucun caractère violent.
On les exécute avec lenteur et calme en harmonie avec la respiration volontaire ou de pleine conscience. En effet, exercices de détente, de vitalité et de santé, le taiji Qi gong est alliée à la science de la respiration, s’accompagnant généralement d’une musique très douce favorisant la concentration.
Bien trop souvent l’acte médical s’arrête à la disparition des symptômes, la cause étant laissée de côté. Nous avons compris qu’avec l’âge, l’esprit changeait la technique et c’est réellement une modification de l’être dans sa totalité.
Il faut accepter les principaux processus naturels du vieillissement. Mais à force de baigner dans la mystification et la désinformation, on vous fait croire que la vieillesse est une tare.
Comme le souligne le docteur Yves REQUENA « C’est en optimisant la santé à chaque instant, en fortifiant ses énergies et sa vitalité que l’on peut faire reculer l’âge, ralentir les risques liés au vieillissement. La vieillesse n’est pas une fatalité ». 

Quels exercices enseignez-vous ?

Parmi les différents exercices traditionnels enseignés (Ba Duan Jin, les 5 animaux (Wu Qin Xi),le bâton, la canne Taiji, la forme long Qininian Tao… les mouvements »Shibashi » 1/2/8, créés a Shanghai en 1979 par le professeur Lin Hou Sheng restent à ce jour la ligne directrice de notre enseignement. Ils font officiellement partie intégrante du curriculum des universités MTC Chinoises. Ces formes sont également promues en tant qu’exercices de santé par les gouvernements d’Indonésie, de Malaisie, de Singapour et de Thaïlande. L’association A.D.R.V.© fait partie des très rares écoles à enseigner cette méthode en France.

Qu’est-ce que l’ouverture des articulations ?

C’est un échauffement classique, un enchaînement préparatoire d’assouplissement avant la pratique des exercices de pur Qi gong qui convient à tout le monde, notamment salutaire pour les seniors.

Et les auto-massages ?

Ils ont un effet préventif du vieillissement des organes sensoriels et sont d’une grande efficacité pour lancer l’énergie du corps. Par exemple la stimulation des points sous les clavicules fortifie la circulation du système lymphatique et des liquides organiques (infiltration d’eau, culotte de cheval, œdème, cellulite. Le massage des membres supérieurs et des membres inférieurs, dans le sens de la circulation, favorise la dissolution des blocages et stagnations du Qi dans les méridiens.

Qui est le professeur ?

Outre les arts martiaux traditionnels et les sports de combat, Eric GARNIER SINCLAIR est connu et reconnu par ses pairs pour ses recherches et ses écrits. Robert PATUREL (ancien formateur et négociateur au RAID) vient de lui consacrer 5 pages dans ses deux derniers ouvrages « Boxe de rue II » et «  Le guide du kid ».

Titulaire d’un CQP ALS JSJO, Instructeur Fédéral international dans plusieurs disciplines martiales (krav Maga, Contact Defense, Pancrase HB, Qigong…), formateur en Wushu (5ème Duan FFK), Eric étudie les arts martiaux depuis 1972 et les enseigne depuis 1987. Il apprit les bases avec son premier professeur LI Wing Chuen (décédé en 1978) puis auprès du lettré taoïste TONG Juo Shiang, grâce à son ami Serge MAIRET (enseignant en tai chi chuan et Qi Gong, ancien professeur attaché à la Fondation de Rothschild pour la prévention de la douleur et de la sénescence, Vice-président du Collège en Anthropologie des Techniques du Corps).

Eric GARNIER SINCLAIR a travaillé ensuite avec plusieurs experts avant de rencontrer le célèbre Docteur LIU Dehua, cardiologue et diplômé du Département thérapeutique de la Faculté de Médecine de Suzhou. Docteur LIU a travaillé successivement dans des hôpitaux, universités et organismes de recherches. En 1987, il édita en Chine un livre (traduit en Français sous le nom) « QI GONG, à la source de Pengzu » qui connut un vif succès. Considéré par les spécialistes comme l’un des meilleurs dans ce domaine, Dr LIU est membre honoraire du Conseil de l’Association chinoise de Qi gong, professeur honoraire de l’Institut de Qi gong et d’acupuncture de New York. Il fut récompensé en 1985 pour les importantes découvertes qu’il a fait dans le domaine du syndrome de l’adaptation spatiale, dans le cadre des recherches de l’Institut de la Médecine aéronautique (NASA).

Eric GARNIER SINCLAIR encourage le travail du Taiji Qigong à travers un module accessible à tous, dans lequel on peut découvrir des formes modernes tels les exercices SHIBASHI du professeur LIN Housheng ou des formes millénaires comme Ba Duan Jin, Wu Xin Qi (le jeu des 5 animaux) ou Liu Zi jue (La santé par les sons). Les exercices sélectionnés permettent à chacun d’entre nous de développer une bonne santé et un équilibre spirituel pour vivre heureux en harmonie avec tous les éléments. (Photo ci-contre, Eric GARNIER SINCLAIR avec le Professeur LI Jie, de l’université de Qi Gong de Shanghaï).

Formateur spécialisé dans les protections préventive et personnel, il se consacre désormais à la psychologie comportementale, aux approches cognitives du combat rapproché et à la santé. Il est reporter et chroniqueur dans plusieurs magazine spécifiques en lien avec les arts martiaux « SELF & DRAGON mag. », santé « TAICHI CHUAN mag. » et survie « SURVIVRE mag. ».

Ses « Chroniques Réflexions » sont parmi les plus appréciées et les plus lues de tous les articles de presse en langue Française, en lien avec les arts martiaux et les arts énergétiques.

Eric est jury du « UNIVERSAL MARTIAL ARTS FILM FESTIVAL », un festival international renommé dans le monde entier pour la qualité de ses courts métrages. Il est l’un des rares Français a entrer dans l’encyclopédie des arts martiaux (Edition 1998). Ses petits films (Tik Tok, ADRV TV … comptent des centaines de milliers de vues ! ).

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Auteur

Eric Garnier Sinclair

Co-Fondateur Art De Rester Vivant (A.D.R.V©), Centre Kyudo Mugen, Chroniqueur, Reporter, Auteur des «Chroniques réflexions», « Self & Dragon Magazines», Magazines «Survivre» , «Tai chi Magazines», «Commando Magazines» ...