kanyu shu,geobiologie,fen shui,

kanyu shu

Suite au stage avec MOCHIZUKI Sensei (3&4 juillet 2021) et ses invités, nous avons reçu de nombreuses questions en lien avec un atelier particulier (KANYU SHU) proposé pour la 1ère fois au grand public lors de ce rassemblement. L’intérêt est tel, que ce joyau caché de l’art authentique fera l’objet d’un reportage spécial dans le prochain n° de « Self & Dragon » magazine (novembre/décembre 2021). J’ai déjà abordé le sujet dans plusieurs magazines en 2019 et 2020.

Depuis 37 ans, j’étudie avec passion cet art millénaire méconnu.  Mon ami Patrick NORMAND de Carnac a commencé à étudier à mes côtés, auprès de deux professeurs remarquables, aujourd’hui décédés. Pour la partie « bioénergie», j’ai eu le plaisir de découvrir cet art étonnant avec le docteur LIU Dehua (cardiologue, chef de clinique, acupuncteur), considéré comme l’un des plus grands Maitres Chinois en Qigong (école PENGZU). Auteur de centaines d’ouvrages sur le sujet, sa démonstration dans l’émission « Ciel mon mardi » avec Christophe DECHAVANNE avait tellement étonné tout le monde à l’époque, qu’il fut invité par Mme Danielle MITTERRAND à l’Elysée !

liu dehua, erci garnier sinclair,
Docteur LIU Dehua et Eric Garnier Sinclair 1989

Malgré l’avancée de la science, on ignore beaucoup de choses sur le monde des énergies, des fréquences et des vibrations. Pourtant depuis la nuit des temps, les hommes ont puisé leurs connaissances dans la nature et les astres, les énergies cosmo-telluriques et les corps subtils… pour donner vie à de nombreuses disciplines (chamanisme, druidisme, ayurvéda, médecine traditionnelle chinoise, astronomie, magnétisme, Feng Shui, koshinto, sorcellerie, Qigong, yoga, radiesthésie… et les arts martiaux ! De l’observation de nos ancêtres est né le KANYU SHU « l’observation de la terre et des énergies », un art millénaire tellement méconnu que les informations sur les réseaux sociaux sont très rares. Il faut dire que les écrits sont inexistants, seuls subsistent des traditions orales, des dictons et des légendes. Cet art (âgé de plus de 12000 ans ?) enseigné jadis à une poignée « d’élu(e)s », renferme des trésors insoupçonnés, sérieusement étudiés aujourd’hui (comme par hasard) par les militaires et les Etats. Jadis, les nazis s’intéressaient fortement au KANYU SHU sous couvert scientifique.

Ils envoyèrent la première expédition officielle au Tibet (1938-1939), dirigée par le zoologue Ernst Schäfer (membre de l’Académie nationale des sciences américaine en 1932), qui « recueillit quantité de plantes et d’animaux et fit des mesures géomagnétiques et des observations ethnologiques et anthropologiques ».

Appelé également QINGNIAO SHU (« art ou techniques de l’oiseau bleu » qui est plus axé sur le Feng shui), le KANYU SHU est étudié depuis des milliers d’années aux quatre coins de la planète. Si chacun(e) sait que « corps et esprit » sont indissociables, il manque un 3ème élément qui fait partie intégrante de l’art de la santé : Le lieu. C’est pourquoi, nos ancêtres ont étudié et observé les énergies cosmo-telluriques, de manière à favoriser, améliorer leur santé et leur bien-être, obtenir un équilibre avec la nature (Ying-Yang), construire les villages, cultiver, élever les troupeaux, soigner le vivant… converser avec les Dieux et les KAMI, mais aussi combattre et parfaire les stratégies militaires.

Le KANYU SHU est un art passionnant composé de 4 parties distinctes :

– L’étude des phénomènes qui affectent les lieux (appelé aujourd’hui géobiologie),

– L’étude des énergies vitales de l’homme (bioénergie),

– L’étude des énergies naturelles et des lieux sacrés construits par l’homme (Dolmen, menhir, tumulus, pyramides, temples, cathédrales…)

– Et enfin les sciences métaphysiques.

A ce jour, le monde des énergies reste en grande partie une énigme aux yeux de la science. Les chercheurs ignorent toujours pourquoi la Corée est le pays qui compte le plus de dolmen au monde. Le Japon, détient quant à lui le nombre le plus important de tumulus (+ de 100.000) de la planète. Etonnant non ? Pas vraiment car la culture populaire a souvent associé les menhirs aux Celtes, ce qui est faux car ils existaient depuis plusieurs milliers d’années avant l’implantation de ce peuple en Europe. Je vous le disais en amont, le KANYU SHU intéresse au plus haut point les états et les armées. C’est en étudiant (entre-autre) la nature, la physique et les énergies que les militaires Russes ont créé récemment la Poséidon 2M39, une torpille furtive pilotable à distance capable de déclencher des tsunamis ou des raz-de-marée radioactifs sur les côtes ! N’oublions pas que le père de la bombe atomique Française, le physicien Y. ROCARD était un féru de KANYU SHU (géobiologie, magnétisme, radiesthésie…) à l’insu de son plein gré. Aux quatre coins de notre planète, les énergies cosmo-telluriques sont étudiées sous toute les coutures. Aujourd’hui, les scientifiques étudient (inquiets) la baisse du champ magnétique terrestre (-10%) et les militaires, les énergies cosmiques et telluriques. Normal quand on sait par exemple qu’une tempête solaire majeure pourrait engendrer un black-out du réseau internet mondial (entre-autre) pendant plusieurs semaines, voire même plusieurs mois ! C’est un risque auquel il faut nous préparer.

Les services de grands brûlés et de cancérologie font de plus en plus souvent appel à des « magnétiseurs » pour soulager les grands brûlés et/ou pour barrer le feu en soins palliatifs. Deux tiers des Français ont déjà consulté un guérisseur, qui « manipule » les énergies, le CHI, KI ou PRANA. Dans un article pour « Taichi chuan magazine », je soulignais les capacités sensorielles très développées du fondateur de l’aïkido qui s’appuyait (entre-autre) sur le quadrillage des réseaux cosmo-telluriques (Les réseaux N-S et E-O et diagonaux). Il connaissait et ressentait les points étoiles (superposition de deux croisements de réseaux, néfastes) et le réseau solaire (réseau sacré). En fait, nos champs énergétiques nous relient à notre environnement. Il existe d’ailleurs des exercices corporels et mentaux qui développent nos capacités sensorielles. Dans le grand TOUT, l’être humain agit comme une antenne. Je vous rappelle que les chinois, les Egyptiens, les Mayas, les Romains, les Gaulois… possédaient les connaissances et les secrets des phénomènes énergétiques (1000 ans avant J.C. existaient déjà les maitres de FENG SHUI). Des Etrusques à Romulus, des peuples anciens à Hippocrate, des Amérindiens aux docteurs, ingénieurs, biologistes et autres physiciens contemporains tels les Drs HAVILAND, HARTMANN, LAHHOVSKY, JENNY, LIENERT, CURRY, PEYRE, ou le géophysicien ENDRÖS, tous étaient convaincus de l’influence des lieux suite à des expériences scientifiques effectuées sur des animaux « installés » sur des points géopathogènes.  

« Mens sana in corpore sano »...et le reste ?

La citation extraite de la dixième Satire de Juvénal : « Mens sana in corpore sano – Un esprit sain dans un corps sain. » a oublié d’englober… Un LIEU SAIN. En effet, ces trois éléments sont indissociables pour tout être vivant. Concernant l’étude de cet art, le véritable obstacle à l’étude du KANYU SHU est de mettre des mots sur l’invisible et de poser le verbe sur un ressenti. Certains n’y croient pas un instant, bien ancrés dans leur rationalité et le « Je crois que ce que je vois ». C’est leur droit. Mais ils oublient bien vite que « notre perception visuelle est très limitée avec des longueurs d’ondes comprises entre 0,00007cm et 0,00004cm » dixit S. MULLER-BOHARD dans son livre « L’énergie de l’invisible ». Un esprit cartésien peut-il conclure pour autant que cellules et bactéries n’existent pas car ils ne les voient pas ? Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas certaines choses, qu’elles n’existent pas ! Les preuves sont tout autour de nous. Prenez une simple pensée par exemple, véhiculée par une onde électromagnétique. On ne la voit pas, ne la sent pas, ne l’entend pas. Pourtant elle existe. Récemment, un tétraplégique appuyé d’un système technique sophistiqué, a pu bouger sa main et son bras par sa seule pensée. D’autres éléments tels les infrarouges, les rayons X, les rayons gamma, les ultraviolets, le magnétisme, la wifi, les ondes radio, les réseaux cosmo-telluriques, la visualisation, l’électricité… contrecarrent les détracteurs de l’existence des énergies, du KI ou du CHI. Comment ces esprits si rationnels peuvent-ils expliquer le fonctionnement d’une simple radio, d’un téléphone sans fil, d’internet, des satellites, ou encore la télévision ?

kanyu shu,geobiologie,fen shui,

Les humains ont besoin d’énergie pour vivre et survivre. Rien que notre cœur consomme en continu quelques watts de puissance pour faire circuler le sang dans nos veines. L’énergie prénatale (ancestrale) que nous avons héritée à notre naissance, la nourriture, l’eau, l’air, la lumière et le soleil, sans oublier les énergies cosmiques (particules de très haute énergie), les énergies telluriques… et le sommeil (qui aide notre cerveau à apprendre en permanence, à réorganiser les souvenirs et à les restituer de la manière la plus efficace), font office de recharge. « Aujourd’hui la physique quantique et les recherches effectuées par l’industrie (notamment spatiale) et les militaires, corroborent en grande partie les observations des médecines traditionnelles ».

« Ce qui est visible n'est que le reflet de ce qui est invisible » (Rabbi Abba)

En France, des scientifiques et des chercheurs tels Luc BODIN (ancien Docteur en médecine diplômé en cancérologie clinique, conférencier et spécialiste en médecines naturelles) ou encore le professeur Yves ROCARD (physicien Français et responsable scientifique des programmes qui conduisirent à la mise au point de la bombe atomique Française) ont effectué de remarquables recherches sur l’être humain, dans toutes ses dimensions. Le Centre KYUDO MUGEN s’est également appuyé sur leurs travaux pour les comparer avec l’héritage des plus grands Maîtres ès arts martiaux. Le but est de comprendre les grilles de compréhension des événements qui caractérisent le corps et son énergie. Dans l’excellent ouvrage « Le corps révélé ; mémoires, émotions, énergies : les clés de la reprogrammation », les auteurs Régis BELAMICH & Chantal DERAVIN soulignent que « Le corps physique doit être considéré comme une base de données et de mémoires actives. Nous sommes responsables vis-à-vis des informations portées en chacun de nous, aussi est-il primordial de comprendre le fonctionnement du corps en lien avec la symbolique de sa mémoire et la corrélation avec ses différents états pathogènes… Les émotions sont reliées à des zones spécifiques du corps qui se mettent en résonance avec l’environnement extérieur… » Nous utilisons des dictons populaires contemporains pour exprimer un décentrage de nos corps subtils. « Je suis à côté de la plaque » « je marche à côté de ses pompes » « je n’ai pas les yeux en face des trous »…

Comment fonctionne le KANYU SHU ?

Gardez bien en tête, que vous et moi sommes faits pour vibrer au même niveau que celui de la terre qui fut pendant des millénaires à 6500 UB (Unité BOVIS, nom d’une unité d’énergie) mais qui oscillerait aujourd’hui entre 150000 et 180 000 UB (à l’heure de la rédaction de cette chronique. Les textes anciens soulignent que « les énergies telluriques (terre) sont compensées par les énergies cosmiques (ciel) dans un parfait équilibre ». C’est pourquoi, les vieux Maitres vous conseillent de pratiquer dans la nature pieds nus afin d’éviter de couper le contact avec les énergies telluriques si vous portez des chaussures. Ils disaient à juste titre qu’il fallait éviter de s’entrainer (taiji, Qigong, méditation…) sur les lieux qu’affectionnent les chats, les orties, les abeilles ou encore les fourmis… La présence de certains végétaux (aulne, jonc, menthe, saules, roseaux, sureaux, bouleau…) peut révéler celle d’un courant d’eau souterrain. Pour rappel : « Lorsque le corps humain se trouve à l’aplomb d’une anomalie dans le sous-sol, ses muscles rentrent en résonnance avec cette dernière et régissent en émettant des micro-vibrations. C’est par cette résonnance énergétique que l’anomalie peut être détectée et localisée… Les recherches scientifiques ont déjà permis de mettre à jour certaines pistes de compréhension du phénomène, grâce à la découverte des cristaux de magnétite (Fe3O4) présents dans le corps et se comportant tels des électro-aimants. La magnétite est un matériau très bon conducteur d’électricité et avec son enveloppe, elle forme des magnétosomes. Répartis dans le tissu, ceux-ci constituent des sortes de mini-organes capables de percevoir les variations des champs électromagnétiques extérieurs… ».

 

Pour le professeur Yves Rocard (père de l’ancien 1er ministre, physicien mondialement connu et l’un des pères de la bombe atomique, ces cristaux de magnétite, se retrouvent dans sept endroits du corps humain.  Ces « centres récepteurs magnétiques » « servent à maintenir notre équilibre et à nous éviter de tomber, surtout lorsque nous traversons des endroits à forts chaos magnétiques qui sollicitent et fatiguent nos muscles…. Il n’y aurait plus qu’un individu sur mille ou sur dix milles possédant un fort potentiel magnétique. Et parmi eux, les magnétiseurs-radiesthésistes. Lors de plusieurs interviews réalisés entre1984 et 1989 par Jean-Pierre PERRAUD avec le professeur Yves ROCARD, ce dernier lui a déclaré « que le biologiste anglais Baker a identifié chez lui, en disséquant des cadavres et en les réduisant en cendres, des petits amas de magnétite. Il a même réussi à les localiser, chez l’homme, dans les arcades sourcilières et les articulations. Ces découvertes sont indiscutables. Elles ont été faites par de vrais biologistes avec de vrais microscopes. De plus elles ouvrent le champ de l’expérimentation et de la connaissance de phénomènes que certains qualifient à tort de « paranormaux » et d’autres de « pataphysique », voire de sorcellerie médiévale. Le magnétisme organique est aujourd’hui un fait scientifique avéré. Les travaux de Gould et Kirschvink et ceux de Baker ont levé tout doute et toute suspicion sur ce sujet…. Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? D’après Luc BODIN, « Chaque cellule possède un pôle positif et un négatif d’où émane un champ magnétique de forme semblable à un aimant… Ce champ magnétique protège l’humain des ondes nocives et on retrouve ce type de champ dans toute la nature. Ils sont tous reliés entre eux. Cela pourrait expliquer en partie l’action de la pensée, des sentiments et des émotions sur le corps, sur l’environnement… ».

Nous verrons au fil des cours, le fonctionnement de la radiesthésie, du lobe antenne, des baguettes universelles… Si vous désirez progresser, prenez donc un billet pour un voyage vers soi : cherchez-en vous-même et vous trouverez le chemin de l’évolution. A partir de ce moment, corps, lieu et esprit ne feront plus qu’un principe, axé sur la loi de UN.

Une fois réalisé, vous comprendrez la devise inscrite sur le seuil du temple de Delphes attribuée à SOCRATE. « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux ». L’immense erreur de nos sociétés dites modernes, est d’ignorer que des initiés furent non seulement les bâtisseurs du passé… mais surtout les architectes de notre futur… »

Pour tout achat package débutant(e)s : Nous vous conseillons des baguettes et pendule package à des prix bas. Plus tard, vous aurez l’occasion de « choisir » votre matériel ».

(cliquez sur l’image)

Vibratis Baguettes de Sourcier Professionnelles & Pendule Divinatoire | Pack Idéal pour Commencer la Radiesthésie [𝗚𝗔𝗥𝗔𝗡𝗧𝗜 𝗔 𝗩𝗜𝗘] CADRAN DE RADIESTHÉSIE & GUIDE D’UTILISATION DES BAGUETTES OFFERTS 

Baguettes DE SOURCIER parallèles coudées en L

Esoas Baguettes DE SOURCIER parallèles coudées en L – Laiton (cuivre/Zinc) – Fabrication Artisanale Française, Idéal Radiesthésie et Géobiologie, Radmaster [Garantie à Vie] + Guide PDF Offert

 

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Auteur

Eric Garnier Sinclair

Co-Fondateur Art De Rester Vivant (A.D.R.V©), Centre Kyudo Mugen, Chroniqueur, Reporter, Auteur des «Chroniques réflexions», « Self & Dragon Magazines», Magazines «Survivre» , «Tai chi Magazines», «Commando Magazines» ...