Covid19 / Confinement / Déconfinement : Les conséquences psychologiques

Il faut faire de cette épreuve un événement positif en se recentrant sur soi, puiser au fond de soi tout ce qui permet de s’auto-rassurer, retrouver des points de repère bénéfiques tels, la famille, les amis, le travail, le club sportif…

Share

Pourquoi il est indispensable de revenir aux cours de Taiji Qigong, krav maga, Wushu...

Ariane Langlois, journaliste spécialisée en santé et psychologie, a écrit un excellent article à ce sujet que je vous conseille vivement. « Incompréhension, sidération, colère, sentiment d’injustice, isolement, ennui, anxiété, peur… Depuis la mise en place du confinement, les sentiments se bousculent. Avec légitimité : c’est la première fois que nous faisons face à une situation de cette ampleur. La surmonter suppose de se réadapter, entièrement. Catherine Pierrat, psychologue et psychothérapeute à Nice, a analysé nos réactions dans cette épreuve qui s’éternise. Il en résulte ce résumé.

« Le trop-plein d’informations anxiogènes et alarmantes sur le coronavirus nous empêche de déconnecter du sujet, de nous recentrer et de nous apaiser. La colère et l’angoisse qui en découlent se retournent alors sur ceux qui sont autour de nous, comme nous le prouvent les actualités sociales (grèves, violences urbaines, violences conjugales…). Les études menées en Chine depuis le début du confinement et publiées par la revue The Lancet démontrent ce que l’on savait déjà : lorsque le confinement dépasse les dix jours, les symptômes de stress post-traumatique sont significativement plus élevés. Une durée qui sera de toute évidence largement dépassée partout dans le monde. Avec de nombreuses conséquences pour beaucoup d’entre-nous : Angoisse, risque de troubles de stress post-traumatique, état agressif et/ou dépressif, Burn out…). Il ne faut pas minimiser les conséquences psychologiques d’une telle épreuve : si les émotions n’ont pas été prises en charge à l’issue du traumatisme, des symptômes de stress post-traumatique apparaissent parfois quelques semaines, voire quelques mois plus tard.”   

Il faut faire de cette épreuve un événement positif en se recentrant sur soi, puiser au fond de soi tout ce qui permet de s’auto-rassurer, retrouver des points de repère bénéfiques tels, la famille, les amis, le travail, le club sportif… Communiquer, parler, extérioriser ce que l’on ressent en cette période est fondamental, dixit la thérapeute, afin de prendre la distance avec nos points d’angoisse. C’est le bon moment pour reconsidérer sa vie, effectuer un petit bilan et formuler de nouveaux projets qui vont nourrir l’espoir d’un jour meilleur !

 

C’est pourquoi il est impératif de décrocher du coronavirus en reprenant le chemin des clubs, des habitudes saines (Taiji Qigong, balades en forêt, sport…), tout en prenant garde à respecter les protocoles sanitaires. L’épidémie de COVID-19 a sans aucun doute provoqué de l’anxiété chez une proportion importante de personnes. Au sortir du confinement, après cette période de réclusion obligatoire pour se protéger du virus, certains développent un syndrome particulier, appelé le syndrome de la cabane, les incitant à rester encore chez eux et à ne plus rien faire. 

Si nous lançons la nouvelle chaine Youtube ADRV© prochainement avec des vidéos spécifiques dédiées aux arts martiaux et aux arts énergétiques, nous vous encourageons également à nous rejoindre lors de nos visioconférences pendant les différentes phases de déconfinement. La première (mardi 16 juin 2020 à 18.30) fut consacrée à l’exercice de « l’effet du ballon » qui permet de déployer les ressentis, l’ouverture des chakras, la cohérence cardiaque conseillée par tous les médecins et les positions extraites du Jin Shin Jyutsu. Pour rappel, voici un résumé de ce cours :

Les Chakras : Ce système est un véritable miroir de notre corps et de notre esprit. Comprendre le rôle de ces centres énergétiques, permet de réveiller les forces latentes en vous et de déverrouiller les nombreux blocages. La méthode que nous avons étudiée, permet en premier lieu de se recharger, mais pas uniquement. Imposez vos mains sur les 7 chakas (double-mains sur le périnée, le 3ème œil et la fontanelle)

La cohérence cardiaque 3.6.5 : Cette méthode antistress la + simple du monde est une alliée santé au quotidien ! Révélée par le Dr David Servan-Schreiber, cette pratique thérapeutique reconnue par la science et conseillée par les médecins, se travaille à travers un exercice basé sur une respiration rythmée. Il est impératif de l’intégrer à votre quotidien pour qu’elle vous délivre tous ses bienfaits. 3.6.5 c’est 3 fois par jour, 6 respirations par minute pendant 5 minutes. Les bénéfices de la cohérence cardiaque sont multiples. N’oubliez pas d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche (la langue collée contre les dents supérieures et le palais). Début de la respiration ventrale de préférence.

  • Gestion du stress, de l’anxiété et de leurs conséquences
  • Meilleur sommeil
  • Diminution des fringales, perte des kilos émotionnels
  • Mise à distance des émotions négatives
  • Diminution du risque cardio-vasculaire
  • Amélioration de l’apprentissage
  • Aide à la prise de décision

3.6.5 c’est tout ce qu’il y a à savoir pour faire de la cohérence cardiaque

Nous vous conseillons le livre du docteur David O’Hare

Le Jin Shin Jyutsu : L’Art du Jin Shin Jyutsu s’est développé il y a des millénaires au Japon avant de tomber dans l’oubli. Ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’un sage japonais, Jirô Murai, redécouvrit cet art d’harmonisation par le toucher et réussit à se guérir lui-même d’une maladie déclarée. L’Art du Jin Shin Jyutsu revitalise et harmonise le corps, les émotions et le mental. Il s’adresse aux causes sous-jacentes de la maladie et il peut être exercé avec profit en même temps qu’un traitement médical. Cette technique simple et efficace peut-être appliquée facilement sur soi-même, comme sur les autres. Les exercices se font en posant simplement les mains sur certains endroits du corps par-dessus les vêtements. Ils sont en général si discrets que l’on peut les faire au cours d’une réunion de travail ou dans les transports en commun sans être remarqué. Le Jin Shin Jyutsu consiste à équilibrer l’énergie qui s’écoule par flux à travers notre organisme et qui peut se bloquer pour des raisons physiques, psychiques ou émotionnelles. Il permet d’agir sur ces flux ainsi que sur les 26 verrous énergétiques du corps humain, par imposition des mains ou pression. L’une de ses particularités est qu’il s’agit d’un art de guérison que l’on peut pratiquer non seulement sur les autres, mais également sur soi-même. Plusieurs livres traitent ce sujet. Nous vous conseillons celui-ci pour commencer:

Les exercices peuvent se pratiquer en synergie avec la cohérence cardiaque. C’est ce que nous préconisons à l’ADRV©. Premier geste étudié, la prise du pouce (ou autre doigt selon vos besoins). Ne pas trop serrer ! « Entourer » le même doigt de chaque main (en alternant), 3 minutes par doigt choisi afin d’atténuer l’émotion qui vous correspond.

Prochainement un stage sur les énergies naturelles, Offert par l’ADRV© à ses licencié.e.s

Nous sommes allés à Carnac visiter mon vieil ami Patrick NORMAND, un ancien élève en arts martiaux qui s’est spécialisé en géobiologie. Nous avons débuté ensemble cette discipline dans les années 80, un art qui consiste à rechercher les incidences des rayonnements électromagnétiques et ondes nocives au niveau biologique (hommes, nature, animaux, minéraux, végétaux, habitation, énergies…). Ils exercent une influence prépondérante sur notre santé physique et mentale. Les longueurs d’ondes et les fréquences avec lesquelles nous entrons en résonance peuvent être extrêmement variables. Si certaines sont indispensables à la vie, d’autres peuvent avoir des effets délétères et pathogènes très divers, pouvant aller de simples troubles du sommeil jusqu’au cancer, en passant par des migraines persistantes, des états dépressifs et autres états inflammatoires… Une initiation est prévue prochainement pour tous les adhérents de l’ADRV© désireux découvrir les influences des lieux sur notre quotidien et notre bien-être !

N’oubliez pas, les cours ont repris doucement mais sûrement pendant le déconfinement.

A bientôt parmi nous

Share

Laisser un commentaire

Mitchiko Mochizuki

Co-Fondatrice

Mitchiko Mochizuki

Single Column Posts

Single Column Posts Subtitle