karaté okinawa

DIM MAK, on a découvert que les points des bras étaient les plus vulnérables…

Aujourd’hui le DIM MAK est expliqué par la science médicale.
On a également découvert que les points des bras étaient les plus vulnérables, voire même les plus importants
La main empoisonnée, capable de donner une mort différée, on a désormais une explication scientifique

Share

Mitchiko Mochizuki

Co-Fondatrice

Mitchiko Mochizuki

Single Column Posts

Single Column Posts Subtitle