Confinement : 5 astuces pour faire face au stress

Face au confinement prolongé, comment réagir sans « péter les plombs » ? Nous préparons des dossiers informatifs et des exercices simples en lien avec la méditation, les automassages, l’acupression avec les points spécifiques anti-stress, la respiration de pleine conscience, la cohérence cardiaque (une vidéo en cours de montage), des exercices de Qigong…

Share

Pour celles et ceux qui participent à nos cours de Taiji Qigong, vous avez entre vos mains des bases fondamentales (mudra, 365, Tao Lu…). C’est maintenant ou jamais de les mettre en pratique. En attendant, voici un dossier validé par le Dr Dominique SERVANT – Psychiatre au CHU de Lille et spécialiste du stress. Document signé Hélène Mendigot, journaliste santé à www.medisite.fr

« Si le stress entraîne une série de modifications physiologiques, nous pouvons lancer à notre cerveau des signaux volontaires pour lui signifier qu’il peut calmer la tempête. C’est l’une des clés de la gestion du stress.

Comment se déconnecter du stress

« Le stress devient dangereux lorsque nous considérons une situation comme anxiogène. Changer de regard, se regarder vivre la situation, permet de se décaler et ne pas se sentir envahi. », constate le Dr Dominique Servant.

En pratique : « Nous pouvons aussi nous organiser pour mettre le stress à distance : en hiérarchisant les tâches à accomplir en fonction de l’urgence véritable, en réinterrogeant nos priorités. Nous pouvons aussi décider de nous accorder dans la journée des moments où nous nous déconnectons du téléphone et de l’ordinateur pour nous recentrer sur nous-même. »

Une technique de respiration anti-stress

Se centrer sur sa respiration permet de se détacher des pensées tourbillonnantes, mais pas seulement une respiration calme, lente stimule le système parasympathique qui organise l’apaisement de l’organisme (ralentissement du rythme cardiaque, dilatation des vaisseaux sanguins…).

En pratique : « Deux à trois fois par jour, pendant 5 minutes, prenez le temps de vous asseoir et de respirer profondément, tranquillement, en étant juste centré sur le va et vient du souffle, sur l’abdomen qui se gonfle sur l’inspiration et se vide sur l’expiration », conseille le Dr Dominique Servant.

(l’art du souffle)

Faire des pauses détentes dans la journée

Rester assis toute la journée, n’est pas naturel à l’être humain. Au point que, ainsi que le souligne le Dr Dominique Servant « Une journée passée devant l’écran fait perdre tout le bénéfice acquis lorsque vous allez marcher ou courir alors que ces activités physiques aident en principe à lutter contre le stress ».

 

En pratique : « Réservez-vous donc des pauses régulières, toutes les heures par exemple. « Elles peuvent être brèves. Mais, de temps en temps levez-vous, faites quelques pas et surtout redressez-vous, étirez-vous, baillez, massez votre visage bref détendez votre corps. »

N’oubliez pas de vous laver les mains avant de faire les exercices tels les automassages du visage et des yeux ! (ndlr ADRV©)

respiration appréhender le stress...

Comment pensez à autre chose

Votre environnement vous stresse, votre compagnon vous énerve… ? Evadez-vous avec la visualisation (ndlr) !

En pratique : « Pensez à un endroit que vous aimez particulièrement et qui vous apaise : un bord de mer, un coin de campagne ou de montage par exemple. », suggère le Dr Dominique Servant. « Visualisez-le, essayez de « voir » les couleurs, les formes, mais aussi rappelez-vous les odeurs, les bruits comme le vent dans les feuilles, les oiseaux ou les cigales, les sensations tactiles comme la chaleur, la sensation du sable sous les pieds, etc. Cette « promenade » sensorielle peut vous aider à entrer dans la visualisation ».

e

Pratiquer la pleine conscience

Mieux gérer son stress ce peut être aussi mieux profiter de ce qui est bon dans ce que vous vivez. « C’est le principe de la Pleine Conscience », explique Dominique Servant.

En pratique : « Etre vraiment là, présent, pour se sentir exister pleinement et se ressourcer. Là aussi il s’agit d’essayer de lâcher les ruminations pour se focaliser sur les perceptions venues des organes des sens. « Qu’est-ce que je perçois là, ici et maintenant ? ». C’est un exercice qui aide à faire baisser la tension. »

A suivre…

Share

Laisser un commentaire

Mitchiko Mochizuki

Co-Fondatrice

Mitchiko Mochizuki

Single Column Posts

Single Column Posts Subtitle